documentaire SDF .part#3

Kino Kino Foto
114
10 420 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
>>>>3ème partie du documentaire sur Jean-Marc Restoux, SDF à Paris dans le quartier Saint-Germain des Prés depuis 25ans.

Pour accéder aux autres volets du documentaire:
-Première partie
http://www.dailymotion.com/sebastien-vixac/video/x3jqb_sdfpart1/

-Deuxième partie
http://www.dailymotion.com/sebastien-vixac/video/x3jpa_sdfpart2/

Dans ce volet Jean-Marc se confie : l'humidité pire que le froid, la nécessité de rester digne, son père vivant à Paris avec lequel il ne parvient pas à renouer...
Mais c'est aussi les marches de Cannes que JM gravit sur le tapis rouge, sa passion pour les jeux d'argent, et un peu de philo de comptoir...

Le reste ne se dit pas avec des mots.
Les yeux récoltent, parfois.

30 commentaires

Merci!
Par Kino Kino Foto il y a 6 ans
Je viens de revoir ton doc sur j-marc! j'adore!! je te fais de la pub sur mon myspace!!
à bientôt!!!
Par aureliesoulier il y a 7 ans
Merci c cute pour le mot d'Einstein, j'affectionne ses écrits, en particulier sur les militaires... Drôle de paradoxe Einstein et les militaires...

Et merci d'avoir pénétré mon doc, d'y avoir trouvé justement une part de ce "sens caché" dont je parle lus bas.
As tu vu "20 d'indifférence" sur ma page et l'interview de JM sur DIRECT 8? Pour un petit complément de compréhension ^^
Par Kino Kino Foto il y a 7 ans
Pinalcaline, le film n'est pas à comprendre avec angélisme, et si j'ai choisi de garder cette scène de discussion philosophique sur Dieu (non pas théologique),cette scène de transmission orale de la croyance du vieux SDF au jeune, c'est aussi pour montrer comment à la rue on se créé un monde fantasmagorique, qui je pense participe à une certaine survie mentale. En effet apparait ici le monde du rêve, du fantasmé (ce n'est pas par hasard si cette scène à lieu de nuit). Oui, le rêve comme échappatoire à la réalité brutale, le fantasme ou le mystique comme ultime sortie de secours... Le sens de cette séquence n'est pas pour l'essentiel contenu dans ce qui est dit par JM, mais par ce que l'on peut en comprendre en allant au delà du propos...
Par Kino Kino Foto il y a 7 ans
Dans la vie derrière chaque geste, action, parole banale, il y a, je le crois, TOUJOURS du sens caché. Il ne faut pas lire au premier degré ce qui s'offre de prime abord à notre regard anodin et paresseux... En cinéma? Je crois que c'est absolument identique. Un plan, une scène, une séquance contiennent du sens caché, et c'est dans son articulation totale qu'un film révèle ce fameux sens discret. Ne regardez pas qu'avec vos yeux, vous serez borgnes, la clairvoyance EST l'esprit d'analyse. La compréhension du sens second (qui pour moi est 1er ^^), c'est lire entre les lignes. Le sens essentiel (l'essence) est volage: il n'apparait JAMAIS de LUI MEME au grand jour de la seule rétine , triste rétine qui n'explore que les surfaces crues...
Par Kino Kino Foto il y a 7 ans
Voir plus de commentaires