Advertising Console

    Clip du spectacle "Plic Ploc" du Cirque Plume (2004)

    Reposter
    Cirque Plume

    par Cirque Plume

    9
    6 925 vues
    Bande-annonce du spectacle "Plic Ploc" du Cirque Plume (2004 – 2008)

    Tout commence en juillet 2001 à New York : le Cirque Plume joue "Mélanges (opéra plume)", son chapiteau planté au milieu des gratte-ciels.
    Un immense dispositif de tuyaux extérieurs climatise à 23° C sous la toile, température acceptable pour le public de la "Grosse Pomme".
    Pendant ce temps, le Président des Etats Unis refuse de signer le protocole de Kyoto, qui lutte contre le dérèglement climatique…

    Bernard Kudlak, le directeur artistique de la compagnie, imagine alors que le climatiseur américain se dérègle à son tour, faisant naître des fuites, des gouttes, des cataractes, des catastrophes sur la scène. Un dérèglement climatique intérieur, en quelque sorte.

    Le cirque contemporain commencerait-il à prendre l'eau ?
    Non ! Mais quand une goutte d'eau tombe, on met une gamelle dessous pour ne pas tout mouiller… Et une goutte qui tombe dans une gamelle, ça fait une note de musique. Plic !
    Et plein de gouttes… plein de notes. Plic Ploc !
    Plus, c'est une fuite…
    Alors le spectacle fuit et les artistes improvisent, dans les gouttes, les cataractes, les jets, les jeux, les bleus… à l'âme et aux genoux.
    Et en couleurs, en musiques, en équilibres, en parapluie, en amour à la plage, en champs de métronomes, en chants de femmes, en joies d'hommes…
    En acrobaties, en contorsion d'eaux dormantes, en bâche immobile, en planche à bascule, en saut d'échelle, en saut périlleux, en tuyau et en serpillière, éléments récurant et récurrents de ce spectacle immergé.
    En cirque plume. En temps réel.
    Temps qui passe et temps qu'il fait.
    "Plic Ploc" !