Hommage à Robert Rollis

Jean

par Jean

354
5 305 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Robert Rollis, de son vrai nom Robert Vasseux, vient de disparaître à 86 ans. Si on ne se souvient pas toujours de son nom, tous les amateurs du cinéma français des années 50, 60 et 70 connaissent le visage de ce second rôle omniprésent. Robert Rollis a tourné, de 1937 à 2005, plus de 140 films et téléfilms, il a joué dans de nombreuses pièces de théâtre et prospéré dans le doublage. Fidèle de la troupe des Branquignols de Colette Brosset et Robert Dhéry, spécialiste des rôles de Français moyen, râleurs et hâbleurs, il faisait partie de ces acteurs indispensables au décor des comédies. Sa mort n’a fait l’objet d’aucun écho dans les journaux et à la radio, d’aucune image à la télévision. Ces quelques séquences ont pour but de lui rendre l’hommage qu’il mérite.

32 commentaires

j'ai été marqué pour toujours depuis "Thierry La Fronde"
Par Patrick Revol l'année dernière
je viens d'apprendre son décés avec tristesse je me rappel dans les annees 90 avoir discuté avec lui à montmartre il jouais aux boules il a été surpris q'un jeune que jétais à l'époque le reconnaisse j'aimerais savoir ou il a été enterré
Par motte pascal il y a 6 ans
Bonjour et Merci pour Robert.Je ne savais pas qu'il était nous avait quitté.IUn grand merci pour cet acteur formidable
Par LEMAIRE RENE il y a 6 ans
Un grand second rôle indispensable, merci pour ce bel hommage, je viens de le revoir dans "La belle américaine", merci!
Par henry francois il y a 6 ans
Merci Bardamu. J'ai toujours pensé que les comédiens, comme on le disait des anciens combattants dans ma jeunesse, ont "des droits sur nous", les vedettes comme les sans grades sans qui les premiers ne seraient rien.
Je ne sais pas si les Césars ont rendu hommage à Robert Rollis, il y a d'habitude un hommage global à tous les acteurs disparus dans l'année. Cela ne fait rien, il n'en avait pas besoin, il avait la faveur du public, il le savait, le reste est superflu. J'ai assemblé ces quelques séquences quand je me suis aperçu que les radios, télés et journaux étaient restés muets sur cette disparition.
Par Jean il y a 7 ans
Voir plus de commentaires