Advertising Console

    Les histoires de Hautepierre, banlieue de Strasbourg

    Repost
    artis notdead

    par artis notdead

    9
    6 034 vues
    Pour plus d'information vous pouvez aller sur le site www.artisnotdead.fr

    Afin de dépasser les stéréotypes et la sémantique souvent guerrière utilisée pour parler des quartiers et de l’immigration par les médias et certains responsables politiques nous avons souhaité faire un projet qui s’éloigne des discours classiques sur les cités et qui dépasse le jugement au faciès ou à l’accent.

    Concrètement nous nous sommes promenés dans le quartier de Hautepierre et nous avons proposé aux gens que nous croisions de nous parler sur un mode très personnel, de nous donner des phrases qui les représentent, qui reflètent leurs priorités intimes. Nous avons ensuite écrit une partie de leurs paroles sur un tee-shirt, puis demander aux personnes de choisir un lieu qu’elles aiment bien pour être photographiées avec leurs mots. Pour présenter ce travail nous avons choisi de faire une vidéo-diaporama où nous partons du texte puis, par un système de zoom arrière nous montrons la personne et l’endroit qu’elle aime.

    Ce projet cherche avant tout à présenter les habitants de Hautepierre dans leur complexité, leur profondeur. Pour éviter la superficialité et une certaine forme de voyeurisme nous avons choisi le texte plutôt que les paroles, les photos plutôt que des images filmées plus ou moins volées. Enfin l’utilisation du tee-shirt avec la forme de la maille qui revient comme un logo créée une certaine proximité entre les habitants indifféremment de leurs origines, de leur sexe et de leur âge. Cette proximité est avant tout à l’intérieur comme le démontre les paroles profondément humanistes des uns et des autres. Elle dépasse le cadre de Hautepierre et viennent faire échos à notre intimité.