Advertising Console

    Back To The City Again ~ Jean-Jacques GOLDMAN

    Repost
    Elodie

    par Elodie

    66
    5 874 vues
    Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman

    J'avais lu les revues, écouté mes amis.
    J'étais convaincu, ça ne pouvait plus durer.
    La vie vidait ce qu'on nous faisait avaler.
    J'ai fait comme tout le monde et j'ai quitté Paris.
    Là-bas, on m'a présenté les moutons un par un.
    Entre nous, tu sais, ça n'accrochait pas très bien.
    J'ai tenu deux mois au régime végétarien
    Et puis je me suis préparé un beau matin.

    Refrain
    Back to the city again :
    Retremper mes racines dans le goudron,
    Retrouver le coca et les néons,
    Les filles pleines de sun qui sentent bon.
    Back to the city again :
    Respirer le métro à plein poumons,
    Reparler de rien, mais avec le ton,
    Me gaver de ketchup et de béton.

    A la gare, déjà, je respirais bien mieux.
    Je retrouvais les peaux blanches, le rimmel aux yeux,
    Le bruit, les pubs, la pub, les bombes anti-sueur,
    Tous ces gens pressés qui ne sont jamais à l'heure,
    Les coiffeuses et les vendeuses des magasins.
    Tu te crois à Hollywood en achetant ton pain
    Et toutes ces super Marylin secrétaires,
    La ville des lumières et des Folies Bergères.

    ~ Refrain ~

    Et les folk-songs back to the roots à la terre,
    Ça va bien cinq minutes en prenant un verre.
    Tout le monde chantait et tapait des mains ensemble.
    Moi, je m'endormais en rêvant de Mick Jagger.
    Je me suis considéré irrécupérable,
    Au retour à l'authentique bien incapable.
    J'étais honteux mais mon Dieu que c'était bon
    Quand j'ai rebranché ma guitare, l'ampli à fond.

    ~ Refrain ~

    *****************************************************************
    Back to the City Again est un des 45 tours que Jean-Jacques Goldman a sorti dans la période où il était chez WEA. Ce titre, sorti en 1978, alors qu'il était dans le groupe Taï Phong, ne connut pas le succès escompté.
    Il attendra 1981 en étant chez CBS Records pour qu'il connaisse le succès en solo avec Il suffira d'un signe.
    En 1984, ce titre est ressorti dans le best of 'Les années Warner' regroupant les 45 tours de Jean-Jacques Goldman sorti chez WEA. *Merci Wikipédia*