Les résistants de la première heure 1

brest44

par brest44

50
2 498 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En 1939, Guy Môquet, âgé de quinze ans tout juste, s'engage contre l'occupant et le fascisme. Peu après, ses activités sont dénoncées, et l'adolescent se retrouve incarcéré à la prison de la Santé, puis à Fresnes, à Clairvaux, et enfin au camp de Choisel, à Châteaubriant. En 1941, un attentat commis contre un officier allemand vaut à Guy d'être fusillé, avec vingt-six de ses compagnons de détention. Il ne reste de lui que les lettres envoyées à ses parents de son arrestation à sa mort et les récits de ses proches, voisins ou amis qui ont notamment fréquenté le même établissement scolaire ou qui ont encore partagé les moments de détention du jeune homme. Ces témoins racontent comment l'humiliation de l'occupation les a animés d'un courage sans limite, expliquant que leur vision du monde était ainsi guidée par un enthousiasme et une foi à toute épreuve.

0 commentaire