Advertising Console

    Les Fourmis - Compagnie Niza

    Reposter
    Compagnie Niza

    par Compagnie Niza

    1
    2 090 vues
    THEATRE
    Les fourmis qu'étaient dans le bocal sont toutes mortes
    De Philippe Renault

    Mise en scène
    Quentin Delorme & Amélie Gouzon

    Scenographie
    Gaël Gros

    Avec
    Pablo-Antoine Bibiloni
    Julie Audrain
    Laure Espinat
    Phillipe Renault
    Laure Vencia
    Gorka Berden
    et Etienne Rousseau

    Dehors : la zone ; dedans : la fête, aucune règle, aucune limite. Une comédie originale et cinglante dans un avenir proche où la violence devient banale.

    Dans un appartement bourgeois à Paris. Une fenêtre au fond, deux entrées sur les côtés, l'une donne sur la cuisine, l'autre sur le couloir et l'entrée. Il règne un désordre épouvantable qui montre un lendemain de fête. Des bouteilles traînent un peu partout, des cendriers pleins, des assiettes sont renversées.

    " Les fourmis… " est une satire d'une société qui régresse, qui se noie dans sa non évolution, d'un monde où la mode, les marques, les stéréotypes, les romans d'amour, prennent un moule unique et universel.
    Où se placent les limites humaines quand une société se plaît à être voyeuriste (télé réalité, Jackass…) ?
    Les comédiens, véritables paraboles du déclin de notre civilisation, sont dirigés vers un code de jeu débridé, loin des contraintes de la psychologie et du réalisme, dans un univers au rythme frénétique, proche du vaudeville.
    Le comique présent dans le texte tout comme dans les actions scéniques amène le spectateur à rire de l'horreur, renverse ses limites. A travers une détente, un choc s'installe. Le quatrième mur est inexistant, les spectateurs se trouvent confrontés aux comédiens et à l'espace scénique, la salle et la scène sont deux vases communiquant. S'en dégage une interrogation sur la place du public : - Etre spectateur cela signifie-t-il être passif ?"