Advertising Console

    Chouans_DVD_Philippe de Broca_Georges Delerue_Trailer

    Reposter
    pierredavid

    par pierredavid

    142
    7 119 vues

    20 commentaires

    iut59
    Irrealis, je n'aurais pas aimer être ton voisin sous la révolution, vue ton intransigence et ton dogmatisme idéologique.

    Vive le Roy
    Par iut59Il y a 5 ans
    pierredavid
    Désolé Irrealis, je respecte votre avis, mais la Convention était loin des préceptes "nobles" de la Révolution française au départ, et tourna à la terreur dictatoriale. La constitution civile du clergé, la loi du sang et autres exécutions, d'ailleurs aussi à Paris ou autres villes de France, comme dans l'Ouest, et à grande échelle, n'a rien à voir avec la Révolution, qui a aussi été menée par quelques individus un peu "dérangés", faisant ceux-là du mal à leur propre cause...
    Pour en revenir au Génocide de l'Ouest de la France, et surtout vendéen, terme de génocide accepté par bien des historiens, lisez l'ouvrage de Jacques Hussenet, chercheur indépendant et pas du tout partisan, qui au terme d'années de recherches dans les archives officielles, est formel dans "Détruisez la Vendée ! "(CVRH)
    http://www.histoire-vendee.com/?r=ouvrages&ido=ouv_139s
    Dans 735 communes de la Vendée militaire, de 1790-1791 à 1820 : 170.000 victimes civiles !
    Par pierredavidIl y a 5 ans
    pierredavid
    SUITE...

    Les colonnes infernales ont inventé le génocide à l'échelle départementale... Dont acte ! Cordialement.
    Par pierredavidIl y a 6 ans
    pierredavid
    Pour mettre les choses au point, soyons clair, car on le sait peu encore aujourd'hui. Pendant la Révolution française, les Chouans (Bretons) et les Vendéens n'ont jamais défendu la monarchie, mais ce sont soulevés contre la Convention républicaine qui avaient donné l'ordre de brûler la Vendée et la Bretagne et d'exterminer tout le monde (les ordres écrits existent). Pourquoi ? Parce que les insurgés voulaient défendre le droit à la religion, et s'insurgeait encore contre le nombre de conscriptions pour la guerre aux frontières, nombre surélevé en Vendée et Bretagne pour se débarasser des hommes. Et aussi insurgés contre la loi du sang, qui permettait aux révolutionnaires d'éxécuter n'importe qui sous 24 heures, pour n'importe quel prétexte "révolutionnaire". On est loin des clichés, et les "Colonnes infernales" républicaines, commendées notamment par Turreau, ont inventé plus ou moins les camps d'extermination à Nantes, et le génocide à l'échelle départ
    Par pierredavidIl y a 6 ans
    iphygenie80
    ce ne sont pas eux qui noyaient des femmes et des enfants. 40 000 exécutions pendant la terreur. je ne pense pas que les monarchies européennes soient des dictatures
    Par iphygenie80Il y a 6 ans
    Voir plus de commentaires