Advertising Console

    Ariane contre les vilains saboteurs

    Reposter
    7 804 vues
    Dans un monde parfait, le lanceur européen Ariane n'aurait pas du exister. Avec les difficultés de l'Europe spatiale dans les années 1970, il fallait une dose de sang-froid pour croire que ce programme allait marcher... Pourtant aujourd'hui, Ariane détient plus de la moitié du marché des lancements. Retour sur ce parcours semé d'embûches avec Yves Sillard, ancient DG du CNES.

    A l'occasion des 50 ans d'aventures spatiales, http://www.cnes.fr/50ans/