Advertising Console

    baladi

    Repost
    SPRINGHINTS

    par SPRINGHINTS

    1
    594 vues
    Le Liban vit depuis plus d’un an une liberté retrouvée.
    Les jeunes qui se sont enthousiasmé le printemps passé, semblent déçus et marginalisés à nouveau par les cercles politiques traditionnels du pays. C’est pourquoi nous avons désiré insuffler à nouveau une mobilisation citoyenne et de la jeunesse sur des sujets que nous jugeons fondamentaux pour la stabilité et la prospérité ultérieure de notre pays, et qui concernent essentiellement le sentiment d’appartenance du Libanais, dans son rapport direct et indirect avec la Constitution, les lois civiles, et le vécu identitaire global.
    Les sujets que nous abordons sont complexes et n’ont probablement pas d’issue unique et simple. C’est pourquoi d’ailleurs ils restent en suspens depuis si longtemps… A titre d’exemple, comment continuer à protéger la multiplicité culturelle et religieuse des libanais sans pousser au regroupement communautaire? Comment garantir l’expression démocratique sans marginaliser les minorités?
    Notre approche du problème libanais vise à conscientiser la population sur les rapports qu’il existe entre les différents aspects de la démocratie et leur intrication : le respect des libertés, notamment religieuses; les détails de la Charte des Droits de l’Homme; l’importance des lois et de la Constitution sur le quotidien, mais aussi sur nos mentalités.
    La concrétisation de cette action pourrait être indirecte, par le biais de la prise de conscience des politiques de la nécessité d’aborder de telles questions.
    Ces actions citoyennes ou politiques ultérieures ne nous sont évidemment pas réservées, le but de cette campagne étant au contraire d’inviter le plus grand nombre de libanais dans leur diversité à ce débat, et de mettre ces questionnements dans le domaine public.