Advertising Console

    le fort de Villey-le-Sec

    Reposter
    MyLorraine

    par MyLorraine

    79
    710 vues
    Découvrez le fort de Villey-le-sec comme vous ne l'avez jamais vu. L'ancêtre de la ligne Maginot se révèle à notre caméra, par le biais de Patrice Monange, notre guide du jour et membre de l'association la Citadelle.

    Patrice nous dévoile tout ce qu'il faut savoir sur le fort de Villey-le-sec avec une visite VIP et très bien détaillée tant sur le fort que sur les situations historiques année après année depuis sa construction. Le fort de Villey-le-sec, jamais bombardé est donc en excellent état surtout qu'une armée de bénévoles oeuvre à sa sauvegarde et à la transmission de leur savoir.

    Le fort était un élément important de la place de Toul, surveillant les débouchés de la forêt de Haye, et les enfilades de la boucle de la Moselle. Armé de manière conséquente, il avait pour rôle de protéger les intervalles des deux ouvrages voisins les forts de Gondreville et du Chanot.

    La construction est élaborée sur le modèle des plans de fort à enveloppe. Il se compose de quatre parties: un réduit placé au dessus du village qui est l'ouvrage principal, deux batteries annexes appelées batterie Nord et batterie Sud qui sont placées en avant du village pour renforcer l'armement du réduit et une batterie d'artillerie appelée redan Est qui assure la liaison des deux batteries annexes. Le tout est entouré par des fossés qui sont défendus lourdement pour empêcher les assauts de l'infanterie sur le fort.

    La visite du fort de Villey-le-sec est une véritable plongée dans l'Histoire de France et de Lorraine, qui passionnera tant les petis enfants que les adultes alors redevenus de grands enfants !

    En visionnant notre vidéo, vous apprendrez bien plus que la simple date de construction, le nombre de canons, ou le pourquoi du comment de sa physionomie. Cependant nous ne saurons trop vous conseiller de vous rendre dans le village de Villey-le-sec pour apprécier par vous même cet ouvrage plusieurs fois centenaire. D'autant qu'avec cette canicule, descendre de 6 à 8 mètres sous terre rafraichit agréablement !