Tomate malade avec Hubert le Jardinier

61 244 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
www.hubertlejardinier.com

Emission : Plein pot du samedi 8 septembre - france 3

Thème :

Aujourd’hui dans plein pot je vous invite à faire le bilan de l’été 2007…
Bonjours à tous

Le mildiou
Ce sont surtout les pommes de terre et les tomates qui sont atteintes par cette « peste noire », une maladie cryptogamique capable d’anéantir une récolte en quelques jours. La bouillie bordelaise ne suffit plus pour le stopper. Sachant que ce champignon réclame 18 à 22°C le jour et entre 12 et 15°C la nuit avec un taux d’humidité au-dessus de 90 %
Tout était réuni pour que le mildiou empeste nos pommes de terre et tomates. Dois-je vous rappeler que les tomates abritées (sans traitement) sont en principe toujours en pleine forme Si le feuillage est atteint, la conservation des pommes de terre sera très délicate. Une seule est capable de faire pourrir la compagnie.

Les solutions :
- Construire un abri avec des châssis de maraîcher ou un tunnel ou le long d’un mur (petit appentis)

Lutte : abritez l’année prochaine vos tomates. Ne plantez jamais les tomates au même endroit, évitez la proximité des pommes de terre.

Jardin des mots
la moniliose
Les fruits présentent des taches de pourriture circulaire produisant des coussinets grisâtres. Les fruits tombent prématurément ou restent accrochés dans l’arbre pour se dessécher, se momifier.
Cette année l’attaque importante de ce champignon est principalement due aux impacts de grêlons du mois de juin et juillet. Les guêpes sont aussi vectrices de la moniliose. La moniliose est accentuée par une blessure du fruit

Lutte
Surtout pour éviter une attaque en 2008, il faut impérativement ramasser tous les fruits tombés et retirer ceux momifiés qui restent accrochés aux arbres.

La semaine prochaine : nous allons faire des graines de tomates

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.

Plus de vidéos de Hubert le Jardinier

grele météo