[2/3] Parce que le Tchad (Rwanda, juin 2007)- France, 2007

Découvrir le nouveau player
Baobab Indigo
20
2 451 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
2EME PARTIE /3

Cliquer ici pour voir le début du film :
http://www.dailymotion.com/Baobab-Indigo/video/x2wqf3

Rwanda, juin 2007

Le Rwanda, petit pays paradisiaque au cœur de l’Afrique, réputé pour ses gorilles de montagne, sa végétation luxuriante et l’Akagera, a connu le génocide le plus rapide de l’Histoire. Plus d’un million de rwandais furent méthodiquement exterminés d’avril à juillet 1994, parce que nés Tutsi, ou reconnus opposants à la dictature.

Parce que le Tchad plonge dans l’univers complexe du pays des Mille Collines, à la découverte de ses trésors et sur les traces d’un passé douloureux.

Aujourd’hui, le Rwanda se reconstruit avec dignité.
Sécurité parfaite, faible corruption, nombreux transports ponctuels… sont des atouts déterminants pour le visiteur.

la suite, PARTIE 3 :
http://www.dailymotion.com/Baobab-Indigo/video/x2wpzt

9 commentaires

Sur la « forme », tristement vous confondez massacre et génocide. Depuis 1994, Barril et sa fameuse boite noire on ne cesse de nous mener en bateau avec cet attentat. « Plusieurs éléments indiquent que le scénario de Ruzibiza impliquant le FPR dans les préparatifs de l’attentat contre le président Habyarimana n’est pas crédible et semble sortir tout droit de l’imagination de l’auteur, notamment :
• son revirement concernant sa participation à la préparation de l’attentat,
• l’invraisemblable scénario du véhicule transporteur de missiles qui passe et repasse contre toute logique le barrage des FAR à proximité de la piste de Masaka en attendant l’arrivée de l’avion,
• les tireurs et les missiles arrivant seulement une vingtaine de minutes avant le tir,
• le manque de précision concernant le site du tir des missiles de la part d’un agent en charge de cartographie et soi-disant présent sur place, .../...
Par Baobab Indigo il y a 6 ans
...
• ses tergiversations concernant le nombre de missiles ayant touché l’avion,
• les contradictions entre son livre et sa déclaration au TPIR concernant le véhicule qui a déposé les missiles à Masaka,
• l’absence d’explication au sujet de la retraite des tireurs et au sujet de sa pro-pre retraite alors que les FAR et les milices sont en alerte,
• sa famille n’a pas été mise à l’abri et a été massacrée,
• ses déclarations combinées avec celles de l’enquêteur australien Hourigan conduisent à l’absurde.
En outre, le juge Bruguière n’a pas arrêté Abdul Ruzibiza. Si le scénario de l’attentat tel que décrit dans « Rwanda. L’histoire secrète » est crédible, pourquoi Ruzibiza n’a-t-il pas été inquiété par la justice française ?
... /...
Par Baobab Indigo il y a 6 ans
... Le massacre de près de 400 personnes qu’il attribue au FPR et dont il affirme avoir été le témoin oculaire le 8 février 1993 à Base, la plupart des cadavres ayant été jetés à la rivière, n’est pas crédible car comment expliquer que près de 400 cadavres jetés à la rivière aient dérivé sur l’eau sans que personne ne s’en aperçoive et que la presse rwandaise la plus extrémiste ne s’en saisisse pour dénoncer le FPR. En outre, dans son témoignage de 2004, il ne parle pas de cadavres jetés à la rivière mais uniquement de cadavres enterrés ou incinérés.
Contrairement aux affirmations de Ruzibiza, les patients du Centre psychiatrique de Ndera ont été massacrés par les Interahamwe et non par le FPR.
.../...
Par Baobab Indigo il y a 6 ans
...Ses accusations envers Gatete Polycarpe qu’il accuse de désigner, en date du 13 avril 1994, depuis le stade Amahoro ou du CND, des Hutus à éliminer, s’avèrent aussi être sujettes à caution puisque, selon nos sources, Gatete Polycarpe était à Cyangugu entre le 4 avril et la fin du mois d’avril.
Le scénario attribuant au FPR l’assassinat du ministre Gatabazi est peu crédible.
Plusieurs éléments et la date très tardive de ses accusations envers le FPR me laissent penser que Abdul Ruzibiza crée de toute pièce des évènements à charge du FPR et accuse ce dernier de crimes alors que les éléments et évènements connus pointent vers les extrémistes Hutus. Le livre de Ruzibiza me semble en conséquence faire partie d’une campagne de propagande qui vise à falsifier l’histoire du Rwanda et faire endosser autant que possible au FPR les crimes des extrémistes hutus. » (Pierre Jamagne, la nuit Rwandaise n°2)
Par Baobab Indigo il y a 6 ans
G me base sur des éléments fondés et g suggère à ceux qui s'intéressent à cette histoire de lire: Rwanda l'histoire secrète. Et contrairement à ce qu'on croît au Rwanda il y a eu un double massacre en 94.
Par nada1412 il y a 6 ans
Voir plus de commentaires