Heinz Barth. Le Boucher d'Oradour-sur-Glane

fourgeas

par fourgeas

4
13 027 vues
642 victimes (hommes, femmes, enfants) furent fusillées, asphyxiées ou brûlées vives dans une grange et dans l'église du village d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944

"J'ai été un peu choqué de savoir qu'il y ait des rescapés de ce village parce que nous sommes partis du principe que, pour autant qu'on puisse en juger, il n'y ait pas de survivants" (Heinz Barth, officier S.S. responsable du massacre d'Oradour-sur-Glane)

Heinz Barth est mort à l'âge de 86 ans à son domicile en Allemagne, libre après avoir effectué 14 ans de détention suite à sa condamnation à perpétuité en 1983 pour crimes de guerre puis libéré en 1997 pour raisons de santé.

Heinz Barth, en ayant été condamné à perpétuité, aura donc vécu légalement 10 ans en toute liberté.