Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Mélenchon : «Duflot n'était pas obligée d'être aussi agressive pour m'annoncer sa rupture»

il y a 3 ans4K views

libezap

Libé Zap

La député Europe Ecologie-Les Verts (EE-LV) de Paris n'a pas supporté l'idée que défend son ancien allié politique, Jean-Luc Mélenchon, dans son livre «Le hareng de Bismarck» publié le 7 mai 2015 aux éditions Plon. Dans celui-ci, le député européen dénonce le poison que constitue, selon lui, l'Allemagne pour l'Europe.

Dans une tribune publiée dans «Libération», Cécile Duflot a tenu à répondre à l’eurodéputé, critiquant le «nationalisme étroit» dont l'ancien sénateur ferait preuve. «Ton Hareng, Jean-Luc, me reste en travers de la gorge», a-t-elle ajouté.

Après l'avoir remercié d'avoir lu son livre et de lui avoir fait «un peu de pub», le député européen déplore l'agressivité de l'ancienne secrétaire nationale d'EE-LV. «Elle n'était pas obligée d'être aussi agressive pour m'annoncer sa rupture avec moi», a-t-il contesté.

«Tu m’as fait l’honneur de m’envoyer ton dernier ouvrage, “Le Hareng de Bismarck”», assure Cécile Duflot dans sa tribune, tandis que Jean-Luc Mélenchon précise : «Je ne suis pas sûr qu'il lui ait donné le bon exemplaire puisque tout ce qu'elle me reproche, ce n'est pas ce que je dis.»

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Mélenchon : «Duflot n'était pas obligée d'être aussi agressive pour m'annoncer sa rupture»
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x2rn4fj" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus