Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

«Burn-out» : «On est face à un déni social»

il y a 3 ans535 views

libezap

Libé Zap

Jean-Claude Delgênes, fondateur du cabinet Technologia à l’origine d’une étude sur le «burn-out», dénonce sur LCI un «phénomène international». Les victimes de «burn-out» doivent prouver un taux de 25% d'incapacité permanente partielle (IPP) sur le plan psychique. «C'est énorme», s'insurge Jean-Claude Delgênes. «Les gens ne sont pas reconnus, ils sont rejetés dans le néant.»

Une étude menée par Technologia, un cabinet spécialisé dans la prévention des risques professionnels, a détecté plus de trois millions de salariés français en situation de «burn-out». A l'occasion du projet de loi sur le dialogue social, le député socialiste Benoît Hamon proposera dans l'hémicycle d'inscrire cet «effondrement au travail» dans la loi comme une maladie professionnelle.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

«Burn-out» : «On est face à un déni social»
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x2ribfh" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus