Advertising Console

    Ange - Le Soir du Diable - Luneville 1977

    Repost
    olieris

    par olieris

    6
    4 468 vues
    Le Soir Du Diable

    Le soir du Diable s'est décomposé
    Sur mon cerveau de boue,
    Le soir du Diable vient de s'agripper,
    Me déchirant les joues.

    Je me crève les yeux
    Croyant crever les cieux,
    Je suis trop petit pour atteindre le soleil.
    Je me bouffe le cœur
    Croyant boire ma sueur,
    Je glisse sans cesse le long de mon corps.

    Le soir du Diable a catalysé
    Les nerfs moteurs de ma chance,
    Le soir du Diable a redessiné
    Ma destinée en fer de lance.

    Et je suce mon sang
    Croyant sucer le temps,
    Je suis le vautour se gavant de mes entrailles.
    Je me case les dents
    Sur un rocher brûlant,
    Je me laisse cuire sur mon feu de paille.

    Et je suce mon sang
    Croyant sucer le temps,
    Je suis le vautour se gavant de mes entrailles.

    Sur mon autoroute
    Cherchant un casse-croûte,
    Dans la boîte à gants, j'ai rencontré le Seigneur.

    Le soir du Diable s'est décomposé
    Sur mon cerveau trop mou,
    Le soir du Diable vient de s'agripper
    Me déchirant les joues !

    Christian Décamps