Pékin 2008 Reporters Sans Frontières

3 079 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Conférence de presse de Robert Menart, secrétaire général de Reporters sans Frontières (http://rsf.org) du 4 juillet 2007 dans Second Life, sur l'île Verte des Humains Associés (http://www.humains-associes.org).

6 commentaires

Il est temps qu'on se préoccupe plus de la Chine et de la façon dont elle traite ses propres citoyens...
Par electricpolaris Il y a 7 ans
Boycottons les jeux olympiques , il nous on menti pour l'independance des tibetains c'est une honte , vous n'allé pa allez joué dans un pays ou la liberté n'existe pas !
Par Aymeric Le cam Il y a 7 ans
Mais lorsque les américains vont en Indonésie porter secours aux victimes du tsunami, sous couvert de bonne action et de générosité humanitaire ils cherchent bien evidemment à s'implanter financièrement, et surtout moralement dans un pays musulman. Tout le monde applaudit l'action humanitaire.

Arretons d'être con, et surtout d'avoir un avis sur tout. L'histoire tibéto-chinoise est bien plus complexe que ce qu'en dit Monsieur Ménard, et nous n'avons pas à en juger. Lorsque les émeutes en France ont eu lieu, on a envoyé masse de flics pour les taire, et monsieur Ménard n'a rien eu à y redire que je sache. Il est d'ailleurs interessant de constater qu'aux états unis l'affaire était relatée dans les médias comme le chaos le plus total façon guerre civile. Etait-ce la réalité? Bien sur que non. Quelle réalité au Tibet? Nous n'en savons rien.
Par Alexandre Prat Il y a 7 ans
Au nom de quoi les civilisations occidentales peuvent t'elles s'ingérer dans les postures politiques, économiques, sociales et humaines des pays emergents, et notamment de la Chine.

Je suis outré par cette vision simpliste et binaire de la morale de cet empaffé de Ménard. Il est d'ailleurs interessant de constater que RSF fait exactement la même chose que ce qu'ils reprochent aux chinois en s'appropriant une problématique droit-de-lhommiste et en la diffusant unilatéralement et tout à fait partiellement dans les médias (complices, entendons nous bien) à des fins mercantiles et publicitaires.

Lorsque le Hezbollah reconstruit des villes entières dans le Sud Liban après les bombardements et porte secours à des populations, on hésite, on tergiverse, et on reste dubitatif quant à l'aspect humanitaire de l'opération. Et c'est bien normal.
Par Alexandre Prat Il y a 7 ans
oursdusud999, tu dis n'importes quoi... ce n'est qu'une reprise maladroite de la propagande dont se justifient toutes les dictatures les pires dans le monde...

Les conseillers d'orientations devraient conseiller le metier de berger, je sent qu'en France, c'est un metier d'avenir avec cette multiplicité de moutons...
Par Winston Morgan Mc Clellan Il y a 8 ans
Voir plus de commentaires