Advertising Console

    siffle leur mère dans la rue sans le savoir pendant une caméra cachée

    Reposter
    video-web

    par video-web

    340
    485 vues
    Le Pérou est touché par un véritable fléau qu'est le harcèlement sexuel dans la rue. A Lima, la capitale du pays, 7 femmes sur 10 déclarent avoir déjà été victimes du harcèlement de rue. La marque new-yorkaise de vêtements et d'équipements de boxe, Everlast, en collaboration avec l'observatoire du harcèlement de rue en Amérique latine, a voulu dénoncer ce comportement à l'aide d'une caméra cachée présentée par Natalia Malaga, coach de l'équipe féminine péruvienne de volley-ball. Pour cela, les mères de deux harceleurs ont accepté de piéger leur fils en marchant dans la rue après avoir été maquillées et relookées afin d'être méconnaissables. Lorsqu'ils découvrent la supercherie, les hommes tentent de se justifier. En vain. « "Silbale a tu madre" con Natalia Málaga (oficial)