L'interlude aux baux rouges

549 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ces rochers-là sont sûrement des faux. Des rochers faits de sable figé assemblé par un sculpteur qui a le sens du décor et de la ligne. Il les a patiemment sculpté et il a dessinné dessus des lignes de vie, des lignes de fuite, des lignes de démarcation, des lignes comme des petits plis au coin des yeux, des genoux, des lèvres. Et puis il les a assemblés avec l'eau qui s'irise, qui se plisse, qui joue à retenir le vent. J'ai entendu un enfant dire une phrase merveilleuse aujourd'hui : "Qu'est-ce que fait le vent quand il ne souffle pas."

3 commentaires

Heureux de vous faire rever avec mes petits riens
Par Philippe philippe lazare il y a 7 ans
sympa la poesie pour un lieu a 2 pas de ma maison
Par Juyain il y a 7 ans
Et vous de votre attention.
Par Philippe philippe lazare il y a 7 ans