LES SOLDATS NOIRS DE LA RÉPUBLIQUE

Saint-George
10
2 496 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
À l'occasion du Festival "Images d'ailleurs" à Paris, un sujet en hommage aux soldats africains de l'armée française pendant les deux guerres mondiales, à la France Libre, au Général de Gaulle, à Félix Éboué et à Jean Moulin, pour son acte héroïque de fraternité avec les soldats africains de l'armée française, le 17 juin 1940 à Chartres. Extrait du magazine ESPACE FRANCOPHONE (animé par Dominique Gallet et Mona Makki) - site: www.tv-francophonie.com/

5 commentaires

J'espere que les eleves de la republique francaise sont conscients du fait que la capitale de la france libre fut BRAZZAVILLE au CONGO et que la case du generale DE GAULLE s y trouve.la case DE GAULLE.
Par kantalpha il y a 5 ans
Merci pour cette vidéo. Je n'avais jamais entendue parlait de Félix Eboué alors que son rôle durant la 2nd guerre mondiale était important, j'espère que dans le future on parleras plus des tirailleurs africains dans les livres et à l'école.
Par bossdect il y a 6 ans
Mon émotion est grande après avoir vu votre film. Vive la fraternité franco-africaine, vive la République qui devra de plus en plus appliquer l'égalité entre tous ses citoyens. Se souvenir des tirailleurs africains et du héros Jean Moulin est essentiel. La République ne devrait jamais se couper des moments essentiels de l'Histoire qui lui donnent tout son sens pour l'avenir.
Par Charles VALMY il y a 7 ans
Il y a des dettes que rien ne doit effacer. Qu'on se rassure quand même : le petit Gaulois que je suis et qui a grandi dans les années d'après-guerre n'a jamais rien ignoré du rôle de Félix Eboué, l'un des premiers héros de la France libre. Et je crois que mon cas n'est pas isolé du tout!
Par Jean il y a 7 ans
Cette vidéo rappelle des faits essentiels, une dimension importante, mais occultée, de notre Histoire. L'éducation nationale doit faire connaître aux élèves de toutes les écoles de la République ces belles pages, comme le demandent dans ce document M. Bauer et M. Omana. Bravo pour cette mise en ligne ! Vive la diversité française !
Par SANTA-LUCIA il y a 7 ans