Advertising Console

    Riccardo Paletti - Fatale crash

    Reposter
    schumitalia

    par schumitalia

    13
    43 762 vues
    Riccardo Paletti a accédé au championnat du monde de Formule 1 en 1982, au sein de la modeste équipe italienne Osella. Non qualifié lors des trois premières manches de la saison, il met à profit la guerre FISA/FOCA et le boycott du GP de Saint-Marin 1982 par les écuries FOCA (seulement 14 engagés) pour participer à son premier Grand Prix, à Imola. Après s'être élancé des stands en raison d'un problème technique, il est contraint à l'abandon au bout de quelques tours suite à une défaillance de sa suspension. Au GP de Belgique (marqué par l'accident mortel de Gilles Villeneuve) puis à Monaco, avec le retour des écuries FOCA, il échoue à nouveau à se qualifier. A Detroit, il parvient enfin à rentrer dans les 26 meilleurs en qualification et à gagner sa place sur la grille, mais un accident le dimanche matin lors du warm-up l'oblige à déclarer forfait pour la course.

    Au GP du Canada, pour la deuxième fois consécutive, Paletti arrache sa qualification et contrairement à ce qui lui était arrivé à Detroit, est bel et bien présent au départ. A l'extinction des feux, le poleman Didier Pironi cale et crée la panique dans le peloton. La plupart des concurrents parviennent à éviter la Ferrari immobile du pilote français, mais pas Riccardo Paletti, qui, parti du fond de grille et déjà lancé à pleine vitesse n'aperçoit l'obstacle qu'au dernier moment et l'emboutit par l'arrière. Les efforts des services médicaux (contrariés par un violent début d'incendie sur l'Osella accidentée) resteront vains, Paletti ayant vraisemblablement été tué sur le coup.