Y a-t-il un racisme anti-blanc ? 3/5

Reposter
Prince de Condé

par Prince de Condé

1,8K
23 040 vues

115 commentaires

doomamer
Je rappel que le sujet du débat traite du racisme anti blanc. Il ne s'agis pas là d'une histoire de race vs race mais bel et bien d'un phénomène réel qui existe depuis longtemps et qui aujourd'hui a atteins un tel niveau que l'on ne peux pas plus le nier.
Le gros problème soulevé dans ce débat c'est que d'un côté on condamne un racisme envers les populations immigrés mais d'un autre côté on ne dis rien ou alors on nie l'existence d'un racisme anti français et anti blanc de surcroît.
Se révolté contre ce genre d'injustice ne sous entends pas qu'on est partisan d'un parti d'extrême droite mais que l'on est outré, scandalisé par cette injustice. Et ce qui est encore plus inquiétant c'est que les personne à gauche du présentateur justifie ce racisme et le trouve complètement normal....
Bref on marche sur la tête dans ce pays, et après on va venir pleurer parce que le FN se retrouvera au second tour des présidentiels, c'est franchement pathétique.
Par doomamerIl y a 5 ans
Carlos Marques Da Costa
Je pense que ce débat passionne surtout les extrêmistes, les va-t-en guerre comme si chaque forme de pouvoir, surtout à partir d'un certain degré de paranoîa avait besoin de son bouc émissaire.Le communiste a besoin de son bourgeois et le lepéniste ,de son étranger. Et s'il n'existait pas il l'inventerait. Ces histoires de blancs vs blacks vs beur sont assez malsaines et on oublie que l'on a surtout affaire à des êtres humains. Il faut distinguer la sécurité du délire sécuritaire. J'ai envie d e pasticher Lacan et dire : Il y a surtout racisme de la part de ceux qui m'en font avis.
Comme quoi la psychanalyse aurait son mot à dire. A mon humble avis, notre narcissisme est tellement malmené que nous avons besoins d' ennemis /faire valoir. Mais c'est une voie sans issue.
Le raciste peu importe sa couleur aussi besoin d'être libéré disait Mandela.
Par Carlos Marques Da CostaIl y a 5 ans
doomamer
"Racisme anti-blanc "notamment dans les banlieues en France?Quand bien même il existerait".

Ce n'est pas quand bien même il existerait, IL EXISTE !!! Et depuis des années...

La seule différence avec les autres formes de racisme c'est que les médias n'en parle pas.
Par doomamerIl y a 5 ans
Carlos Marques Da Costa
"Racisme anti-blanc "notamment dans les banlieues en France?Quand bien même il existerait Le rapport de forces est tellement défavorable par rapport au" racisme "blanc" que j'ai envie d'avoir de la sympathie pour le plus faible .M Finkielkraut hurle avec les loups en ce sens qu'il a choisi le côté du plus fort. il ne prend somme toute pas beaucoup de risques. Tous les racisme et toute les violences sont condamnables mais ceux du fort envers le plus faible est odieux. Je suis désolé mais blanc n'est pas égal Occident etc... de glissements de sens en dichotomies réifiantes et inhumaines on arrive même à des absurdités intellectuelles sans doutes causées par une amnésie de l'Histoire; Barack Obama n'est pas Occidental sans doute....
Par Carlos Marques Da CostaIl y a 5 ans
ares
Mr finkelkraut trouve le racisme anti noir ou arabe ridicule mais le racisme contre les blancs et l'antisémitisme sont inacceptables. Quel paradoxe pour un philosophe je dirais plutot fausse hypocrisie pour un propagandiste qui passe sur toutes les chaines publics.
La faillite de la république ce sont ces gens qui veulent nous forcer à penser comme eux pour justifier les actes inhumains de leurs gouvernements.
Par aresIl y a 6 ans
Voir plus de commentaires