Advertising Console

    DOWLAND Flow my tears

    Reposter
    fleurdenote

    par fleurdenote

    3
    2 715 vues

    15 commentaires

    orsolandes
    Flow, my tears

    Flow, my tears, fall from your springs!
    Exiled for ever, let me mourn;
    Where night's black bird her sad infamy sings,
    There let me live forlorn.

    Down vain lights, shine you no more!
    No nights are dark enough for those
    That in despair their lost fortunes deplore.
    Light doth but shame disclose.

    Never may my woes be relieved,
    Since pity is fled;
    And tears and sighs and groans my weary days
    Of all joys have deprived.

    From the highest spire of contentment
    My fortune is thrown;
    And fear and grief and pain for my deserts
    Are my hopes, since hope is gone.

    Hark! you shadows that in darkness dwell,
    Learn to contemn light
    Happy, happy they that in hell
    Feel not the world's despite.
    Par orsolandesIl y a 7 ans
    JimCalander
    Surtout si l'on tient compte du fait que rares étaient les femmes qui osaient chanter à la Renaissance vu l'influence de l' (ou des) Eglise(s), idem pour le théâtre...
    Par JimCalanderIl y a 8 ans
    perrot67
    Subjectivement, je préfère les versions chantées par des contre-ténors pour ce genre de répertoire. Ces voix ont quelque chose de désincarné, d'aérien et de fragile qui convient parfaitement aux Lachrymosae de Dowland. Dans une voix (grave) de femme, il y aura toujours trop de pathos... Enfin, cela reste une très belle version.
    Par perrot67Il y a 8 ans
    Dorothée V P
    L'important c'est que chacun vienne à la musique...peu importe le chemin utilisé!
    Par Dorothée V PIl y a 9 ans
    lutinette
    Je préfère aussi cette interprétation à celle de Sting ! A chacun son style !
    Par lutinetteIl y a 9 ans
    Voir plus de commentaires