Embargo russe : l'Europe tente d'amoindrir l'impact

euronews (en français)
1,8K
28 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un mois après son annonce, l’embargo russe sur de nombreux produits agricoles européens se fait sentir. Parmi les pays les plus touchés, la Lituanie, la Pologne et l’Allemagne. La Belgique perdra, elle, 281 millions d’euros cette année. Alors la Wallonie encourage les Belges à manger plus de fruits locaux.

“ Il faut d’abord faire de bonnes campagnes pour que les gens se rendent compte qu’il faut manger des produits de chez soi et puis aller voir plus loin. Et comme ça l’embargo va servir à quelque chose “, commente un maraîcher sur un marché de Bruxelles.

“ Ce serait bien que tout le monde mange plus de fruits. Au lieu de les laisser pourrir sur les arbres, ils pourraient les donner aux gens qui n’ont pas les moyens, ils pourraient les donner aux écoles etc “, lance une cliente.

Ecouler autrement ces produits, l’Europe y travaille. Mais l’embargo concerne 43% des exportations agricoles vers la Russie pour une valeur de cinq milliards d’euros. Un énorme volume.

Pour parer au plus pressé, la Commission européenne finance en partie la réorientation des excédents, qu’ils soient distribués gratuitement, destinés à un usage non-alimentaire ou stockés en attendant de nouveaux débouchés.

Bruxelles a aussi annoncé 30 millions d’euros pour financer des campagnes de promotion. Et les 28 pourraient évoquer en fin de semaine des indemnisations pour les secteurs les plus affectés.

0 commentaire