Advertising Console

    Souffrance au travail au collège Notre Dame du Rocher : Mais que fait l'Evêque ?

    Reposter
    La TVNET CITOYENNE

    par La TVNET CITOYENNE

    209
    1 028 vues

    2 commentaires

    La TVNET CITOYENNE
    Il me semble étrange que vôtre propos inverse complètement la situation.
    La souffrance au travail fait des ravages aujourd'hui dans nos sociétés, elle déboussole et désequilibre les salariés qui en sont victimes. Ces situations irrationnels provoqués par un système managérial et incarner par des personnes plongent ces salariés dans un état qui est à l'opposé de la sérénité et d'une "reflexion " rationnel, qui leur permettraient d'envisager un autre avenir à court ou à moyen terme.
    S'épanouir ailleurs ?
    D'autre part, comme vous le savez peut-être pas il y a aujourd'hui + 6 millions de chômeurs (5,5 +0,5 radiés), sur une population active de 20 millions (si on enlève les fonctionnaires,car il semblerait que ce chômage ne sera pas résorbé massivement par des embauche par les Fonctions publiques) ce qui fait un taux de chômage réel dans nos sociétés de près de 30%..
    D'autre part une ségrégation et un rejet massive de la part des directions d'entreprises s'opèrent depuis plus d'une décennie sur les salariés de plus de 50 ans et aujourd'hui à partir de 45-48 ans. Le taux d'emploi des plus de 50 ans et +55 ans ne cessent de baisser dans notre pays.
    Uniquement pour réduire considérablement la masse salariale.
    Aussi permettez moi de ne pas comprendre où pourrait être l'épanouissement d'un salarié qui quitterait un emploi , un salaire (quand il est versé) et de se retrouver du jour au lendemain sans ressources et au chômage.O. Berardi
    Par La TVNET CITOYENNEL'année dernière
    Chachaze
    J'ai du mal à comprendre qu'un homme qui paraît subir une telle souffrance sur son lieu de travail ne cherche pas à s'épanouir professionnellement ailleurs. A t-il des comptes à régler avec la direction ?
    Par ChachazeL'année dernière