François Hollande demande des mesures pro-croissance à l'échelle européenne

euronews (en français)
1,7K
96 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après le pavé dans la mare lancé par Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l’Economie se disant favorable à ce que les entreprises dérogent aux 35 heures; les services de Manuel Valls, le premier ministre français ont assuré jeudi que le gouvernement n’avait pas l’intention de revenir sur la durée légale du travail à 35 heures. “La modification de ce dispositif relève de discussions entre partenaires sociaux”, a tenu à préciser l’hôtel Matignon.
Cette polémique sur fond de chômage encore en hausse au mois de juillet en France, le Président François Hollande l’a laissée de côté jeudi pour appeler à des mesures en faveur de la croissance au niveau européen

“Parce que un jeune sur quatre en Europe est au chômage, a déclaré le Président français, parce que la reprise est trop faible. Parce que l’inflation est trop basse, parce que l’euro est trop cher. Et parce que l’Europe est menacée par une longue et peut-être interminable stagnation si nous ne faisons rien”.
De fait, la fragile économie française ne peut compter sur un soutien efficace des autres économies de la zone euro. Quand au chômage, l’exécutif mise surtout sur le pacte de responsabilité. Des quarante milliards d’euros octroyés aux entreprises d’ici 2017, le gouvernement espère plusieurs centaines de milliers de créations de postes. Mais pour l’instant les contreparties en termes d’embauches sont bien maigres.

0 commentaire