Présidentielle afghane : retrait des observateurs de l'audit électoral

Try Our New Player
euronews (en français)
2.1K
33 views
  • About
  • Export
  • Add to
La crise s’aggrave en Afghanistan. Abdullah Abdullah, l’un des deux candidats qui revendiquent la victoire à la présidentielle afghane, a retiré ses observateurs de l’audit du scrutin. Un audit qualifié de “farce”, la veille par un de ses conseillers.

Les observateurs d’Ashraf Ghani, rival d’Abdullah Abdullah, se sont ensuite eux aussi retirés, mais à la demande des Nations unies, dans un souci d‘équité.

L’audit électoral fait partie d’un accord conclu grâce à la médiation des Etats-Unis.

L’ONU supervise cette procédure de vérification, entamée en juillet, des huit millions de bulletins de vote du second tour.

Un porte-parole des Nations unies a qualifié le retrait des observateurs de “perturbation temporaire” du processus.

Le nouveau président afghan doit être investi en principe mardi prochain.

Avec AFP et Reuters

0 comments