Convoi d'aide russe en Ukraine : une "invasion directe"

261 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La Russie a commencé ce matin à faire entrer sur le territoire ukrainien son convoi bloqué depuis une semaine à la frontière. Elle n’a pas attendu la fin de l’inspection par les gardes-frontières et les douaniers ukrainiens de ses camions censés apportés de l’aide humanitaire aux victimes du conflit entre Kiev et les rebelles pro-russes. Cet acheminement se fait également sans l’escorte du Comité international de la Croix-Rouge.

“La Croix-Rouge n’a pas reçu suffisamment de garantie de sécurité pour accompagner ce convoi”, a précisé l’organisation.

Près de 100 des quelque 300 camions du camion avait franchi la frontière vers 11h30, heure de Paris. Seule une trentaine aurait été inspectée.

Selon l’agence Reuters, un petit nombre de rebelles pro-russes accompagnaient le convoi qui a pris la direction de Lougansk, l’un des bastions des insurgés.

Le chef des services de sécurité ukrainiens, a accusé la Russie “d’invasion directe” tandis que le ministère ukrainien des Affaires étrangères a dénoncé “des violations flagrantes du droit international”.

Auparavant, Moscou avait indiqué que tous les prétextes pour retarder la livraison de l’aide avaient été écartés.

Avec AFP et Reuters

0 commentaire