Advertising Console

    Main basse sur la ville

    Reposter
    712 vues
    Personnalité invitée : Bernardo Secchi, urbaniste

    Poussée par l’entrepreneur Nottola, la municipalité de Naples utilise des terrains agricoles pour lancer le construction d’un gigantesque programme immobilier. Les spéculateurs en profitent, mais la proximité du chantier provoque l’écroulement d’une maison ancienne et la mort d’un enfant...
    Un film fondamental du cinéma italien des années 60, dont l’efficacité et la qualité documentaire demeurent intactes.

    Thierry Paquot « Célèbre urbaniste italien, professeur à l’université de Venise, Bernardo Secchi, également cinéphile, nous rappellera le contexte (Naples au début des années soixante) et les enjeux politico-immobiliers de l’urbanisation de l’Italie. »


    Bernardo Secchi, architecte
    Bernardo Secchi est professeur d’urbanisme à l’Istituto Universitario di Architettura di Venezia (IUAV). De 1976 à 1982, il a été doyen de la Facoltà di Architettura de Milan. Régulièrement, il participe à des séminaires dans des écoles d’architectures européennes. En tant qu’architecte-urbaniste, il a participé à l’élaboration de plusieurs plans régulateurs de grandes villes et au réaménagement de centres-villes historiques.
    Avec Paola Viganò, Bernardo Secchi a fondé Studio, un bureau qui a été sélectionné pour travailler, parallèlement à 9 autres équipes, sur le Grand Paris entre 2008 et 2009. Depuis 1990, date de sa création, Studio a travaillé à l’aménagement de nombreuses villes italiennes telles que Bergame, Pesaro, Brescia, Prato. Il a en outre réalisé divers projets dans les villes d’Anvers, Malines, Courtrai et Rennes.