Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Jésus a annoncé la venue de l'islam

il y a 3 ans3.2K views

Jésus a annoncé la venue de l’islam dans la parabole de l’ivraie (Mt 13.24-30, 36-43), par laquelle Il Se présente Lui-même comme envoyé non pas seulement à Israël comme veut le faire croire l’islam (Coran 43.59), mais au monde entier, pour y semer l’Évangile, principe de salut éternel reçu dans le baptême (Jn 3.5 ; Mc 16.16). Jésus annonce que vient ensuite le Diable, comme l’islam vient après l’Église, pour semer dans le monde l’ivraie, cette plante encore appelée zizanie, qui ressemble au blé, comme le Coran se fait passer pour le véritable Évangile, mais plante vénéneuse, comme le Coran enseigne la haine (Coran 2.191,193 ; 3.10,82,151 ; 4.48,56,76,89,91 ; 5.33 ; 8.12,39,60,65 ; 9.5,9,17,28-30,34,36,73,111,123 ; 21.98 ; 22.55 ; 25.21,77 ; 33.26,60-62,64 ; 40.62 ; 47.4 ; 48.13 ; 59.4 ; 61.4,10-12 ; 66.9)… Et au contraire d’Allah commandant à tout musulman d’anticiper le Jugement dernier (Coran 9.44,124) en se substituant au divin Juge et à l’exécuteur de ses châtiments (véritable associationnisme !), Jésus demande de souffrir la présence des fils du Diable parmi nous… Et pourquoi ? Parce que le Christ, comme le Créateur, aime la vie, et est miséricordieux, mais encore parce que personne ne naît fils de Dieu ou fils du Diable, mais devient l’un ou l’autre, selon qu’il choisit, tout au long de sa vie, de croire au Christ ou non (Mc 16.16 ; Jn 3.5, 6.29 ; Ap 14.13 ; Coran 3.55). Jésus annonce donc ici la venue d’une nouvelle génération d’hommes, ennemie des chrétiens (Coran 9.28-30) et vouée à l’Enfer (Mt 13.42 ; Mc 16.16 ; 2 Th 2.12). Et en effet, alors que le Christ est venu rassembler l’humanité dans l’unité de la vérité, qu’Il est Lui-même (Jn 11.52, 14.6 ; Ac 9.5 ; Coran 6.73 ; 16.40), en détruisant, au prix de Son sacrifice, le mur de la haine entre juifs et non-juifs (Jn 15.12 ; Ep 2.13-16 ; He 1.1-12.29), l’islam vient relever ce mur en divisant à nouveau l’humanité entre musulmans et non-musulmans (Ap 20.7-12 ; Coran 60.4) !
En Jn 16.2 Jésus prophétise encore la venue de l’islam : « Vient un temps, dit-Il, où ceux qui vous tueront croiront rendre un culte à Dieu. » Or, de qui d’autre que de l’islam peut-on dire cela ? Qui d’autre qu’« Allah aime ceux qui vont jusqu’à tuer pour lui » (Coran 61.4) ?
Saint Paul prédit aussi la venue de l’islam (1 Tm 4.1-4 ; 2 Tm 4.3).
De même, saint Jean écrit : « Quiconque ne demeure pas dans la doctrine du Christ, ne possède pas Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine possède le Père et le Fils. » (2 Jn 7-9). Or, l’islam se fait précisément gloire de rejeter la révélation du Père et du Fils, qui est l’Esprit-Saint… ce qui est la marque même de l’Antichrist (1 Jn 2.22-23 ; 4.2-3).
Bref, tous ces textes ayant été écrits bien avant la venue de l’islam, ne peuvent être soupçonnés d'avoir été falsifiés pour dénigrer l'islam. Il est donc impossible de ne pas reconnaître en eux une divine mise en garde de l’islam (1 Jn 2.18-26).