Irak : le barrage de Mossoul repris à l'Etat islamique (EI)

Découvrir le nouveau player
399 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les forces kurdes, appuyées par l’aviation américaine, ont repris dimanche aux djihadistes de l’Etat islamique (EI) le plus grand barrage d’Irak, au nord de Mossoul. Les insurgés avaient, il y a une dizaine de jours, le 8 août, conquis cette infrastructure majeure. Car elle fournit l’eau et l‘électricité à la plus grande partie de la région et permet l’irrigation de vastes zones de culture.

D’abord submergés par la supériorité militaire des djihadistes, qui se sont emparés des armes lourdes
abandonnées au fil des combats par l’armée irakienne, les combattants kurdes, encore appelés peshmergas, commencent à enregistrer des succès
grâce au soutien logistique des Etats-Unis et de plusieurs pays de l’Union européenne (UE), dont la France.

Les Américains sont eux-mêmes entrés en action, comme en témoigne une vidéo montrant des frappes aériennes qu’ils ont diffusée. Neuf attaques de leurs chasseurs et drones ont “détruit ou endommagé” 14 véhicules blindés, ont-ils annoncé.

Dans le nord-est de la Syrie, à la frontière avec le Kurdistan irakien, des peshmergas entraînent au maniement des armes des centaines de Yézidis irakiens, membres de cette communauté kurdophone non-musulmane considérée comme hérétique par les djihadistes, et à ce titre, chassés ou exécutés. Ils rentreront ensuite en Irak pour combattre les insurgés de l’EI.

0 commentaire