L'interlude au ferry

Découvrir le nouveau player
282 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Voilà une incroyable mer délavée, une mer "jean" avec un ciel à la Eugène Boudin, une Méditerranée d'anthologie pour accueillir un ferry qui avance comme une bille sur du sable. Un interlude pour passant du sans-souci, qui hante la Corniche à Marseille à la recherche de sensations pures, de vent violent et de houle. Catalans blues, Melinda enlève ta blouse.

1 commentaire

délavée ou démontée?
ouais la passante du sans-souci aime si-si!
mais ne s'appelle point Mélinda
Par tagtah il y a 8 ans