Advertising Console

    Le "convoi humanitaire" russe toujours bloqué près de la frontière ukrainienne

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,2K
    168 vues
    Les quelque 300 camions russes transportant environ 1 800 tonnes d’aide humanitaire à destination des populations victimes des combats entre les séparatistes et l’armée ukrainienne, en particulier à Donetsk et Louhansk, demeurent bloqués à une trentaine de km de la frontière. Et leur
    inspection par les douaniers ukrainiens n’a toujours pas commencé.

    L’Ukraine et des pays occidentaux soupçonnent ouvertement la Russie de se servir de ce convoi à des fins militaires. Ce qu’a formellement contesté le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Les
    observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et les membres du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) attendent, jusqu’ici en vain, un déblocage de la situation.

    Or, il y a urgence. Dans la ville de Louhansk, encerclée et assiégée par l’armée, les habitants sont privés d’eau et d‘électricité depuis deux semaines. Et la pression exercée par l’armée russe,
    stationnée à la frontière mais que l’Ukraine accuse d’avoir violé son territoire, ajoute à la tension ambiante.

    Dans l’espoir de “mettre un terme aux affrontements” et pouvoir ainsi amener l’aide nécessaire aux populations, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, organise dimanche à Berlin une réunion avec ses homologues russe, Sergueï Lavrov, ukrainien, Pavlo Klimkine, et français, Laurent Fabius.