L'armée ukrainienne gagne du terrain

euronews (en français)
2,1K
275 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les militaires des forces de Kiev ont repris le contrôle
du village de Novosvitlivka, point stratégique sur la route entre le bastion insurgé de Louhansk et la frontière russe. Ils coupent ainsi l’itinéraire qu’est censé emprunter le convoi humanitaire envoyé par Moscou.

Les soldats loyalistes progressent aussi face aux séparatistes pro-russes de Donetsk où ils ont lancé leur “phase finale de reconquête”. Plus de 74 personnes y ont perdu la vie ces trois derniers jours lors d’intenses combats.

Une avancée qui intervient sur fond de démission en bloc des chefs insurgés. Le “ministre de la Défense” et principal leader séparatiste, le Russe Igor Strelkov a quitté ses fonctions quelques heures seulement après Valery Bolotov. Ce dernier chef des séparatistes pro-russes de la région de Louhansk avait annoncé son départ provisoire après avoir selon lui été blessé.

Le Parlement ukrainien a par ailleurs définitivement adopté un projet de loi permettant d’imposer des sanctions aux entreprises et aux citoyens russe accusés de soutenir l’insurrection séparatiste dans l’est du pays.

“S’il y a une menace pour la sécurité nationale de l’Etat ukrainien, le chef de l’Etat par l’intermédiaire du conseil national de sécurité et de défense ont le droit d’imposer certaines sanctions de même nature qui sont imposées par nos partenaires occidentaux, les pays de l’UE, les États-Unis, et les pays du G7”, précise Arseni Iatseniouk.

Le gouvernement ukrainien a d’ores et déjà dressé une liste de 172 personnalités et de 65 entreprises russes, dont le géant gazier Gazprom, soupçonnées de “financer le terrorisme”.

0 commentaire