Gaza: le cessez-le-feu entre Israéliens et Palestiniens semble tenir

euronews (en français)
1,7K
44 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le cessez-le-feu entre Israéliens et Palestiniens est censé durer cinq jours supplémentaires, le temps de poursuivre des négociations au Caire.

C’est dans la capitale égyptienne que représentants israéliens et palestiniens tentent, non sans mal, de se mettre d’accord.

La prolongation de la trêve à Gaza a d’ailleurs été conclue in extremis ce mercredi soir, alors que la précédente trêve touchait à sa fin.

“C’est vraiment dans les dernières minutes que l’extension du cessez-le-feu a été acceptée, confirme Azzam Ahmed, négociateur palestinien. Cette trêve débute à minuit et s’achèvera lundi soir”.

Mais ce cessez-le-feu, comme les précédents, semble bien fragile. D’ailleurs plusieurs tirs de roquettes palestiniennes et plusieurs bombardements israéliens dans la nuit ont bien failli faire voler en éclat cette trêve.

De part et d’autres, on se renvoie la responsabilité. “Israël a accepté la prolongation du cessez-le-feu, explique le porte-parole du gouvernement israélien Mark Regev. Nous avons toujours été disposé à accepter une telle prolongation. Le problème, c’est le Hamas qui joue les trouble-fête. Ce sont eux qui ont toujours rompu les différents cessez-le-feu. On l’a encore vu la nuit dernière”.

Du côté du Hamas, on assure ne pas être responsable des roquettes tirées.

A Gaza, la population tente de profiter de ces nouvelles heures de répit pour retrouver un semblant de vie normale.

Les discussions israélo-palestiniennes au Caire pourraient reprendre ce dimanche

1 commentaire

Bonjour, anlpz623@gmail.com
Vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des
banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un
mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures,
fonds à investir sur les entreprises. Alors si vous avez besoin de
prêt d’argent n'hésitez pas à me contacter par email: anlpz623@gmail.com
pour en savoir plus sur mes conditions bien favorable.
Personne pas sérieux s'abstenir

Merci
Par Angelique Steinmetz en août