Advertising Console

    En Irak, "plus personne ne veut de Maliki"

    Reposter
    Le Monde.fr

    par Le Monde.fr

    7,8K
    20 607 vues

    Le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki est poussé vers la sortie en Irak. Lundi, le président nouvellement élu Fouad Massoum a désigné Haïdar Al-Abadi comme son successeur. Mais Maliki n'entend pas se laisser faire et a porté plainte contre le président, l'accusant de violer la Constitution.


    Quelles sont les raisons de cette crise politique ? Quelles peuvent être ses conséquences alors que les djihadistes de l'Etat islamique poursuivent leur offensive en Irak ? Réponse en vidéo avec Christophe Ayad, chef du service international du Monde.