À Gaza ville, le quartier de Shajaya n'est plus qu'un monceau de ruines

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
29 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Le décor est apocalyptique.

Profitant de la trêve, c’est avec courage, mais aussi désespoir et effroi que les habitants qui avaient fui leurs maisons sont revenus sur ce qui était leur lieu de vie.

Pour beaucoup, l’endroit ne se remettra jamais. Assise sur les décombres de ce qui était sa maison, Huda Hassan est anéantie. “Tout est détruit, nous n’avons jamais rien vu de tel. Nous avons vécu trois guerres, mais nous n’avons jamais rien vu de pareil. C’est la destruction totale pour tout le monde”, dit-elle.

À Shajaya, considéré par l’armée israélienne comme un bastion de la branche armée du Hamas, seul le minaret de la mosquée a résisté.

L’opération israélienne “Bordure protectrice” a transformé le quartier en ville fantôme. La mort est partout.

Dans ce quartier, pour la seule journée du 20 juillet dernier, 72 personnes ont été tuées parmi lesquelles une vingtaine d’enfants.

0 commentaire