Advertising Console

    Entrée en fonction du nouveau Parlement libyen, sur fond de violences

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    31 vues
    Le nouveau Parlement libyen, fraîchement élu, est entré en fonction ce lundi. Cette première séance officielle s’est déroulée dans un climat de profondes divergences politiques entre nationalistes et islamistes. Les élus islamistes ont d’ailleurs boycotté la cérémonie, la jugeant “contraire à la constitution”.

    Ce nouveau parlement aura pour lourde tâche de rétablir l’ordre et l’autorité de l‘État, aux côtés d’un gouvernement de transition qui, comme l’a souligné Salah Al-Marghani, le ministre libyen de la Justice, “a une vision d’urgence des actions à mettre en place pour préserver la sécurité, en utilisant tous les moyens possibles qui permettront à la Libye d’arriver de tendre vers une situation stable.”

    Cette cérémonie durant laquelle les députés ont élu le président du nouveau Parlement, s’est déroulée
    à Tobrouk, une ville encore épargnée par les violences, soit à 1 500 kilomètres de la capitale Tripoli, où là, comme à Benghazi, les combats entre groupes armés font rage. En deux semaines, les violences dans ces deux villes ont fait, selon les autorités, plus de 220 morts et un millier de blessés.

    Cette situation extrêmement tendue a poussé plusieurs pays européens à évacuer leurs ressortissants et leur personnel diplomatique du pays ces derniers jours.