Advertising Console

    [Amical] Espérance Sportive de Tunis 1-1 JS Kabylie [Résumé et réactions]

    Artiste-Tunisien

    par Artiste-Tunisien

    2,5K
    129 vues
    [ Amical] ES Tunis-JS Kabylie : 1-1
    En match amical disputé samedi soir au Parc Hassène Belkhodja, l’Espérance Sportive de Tunis et le Jeunesse Sportive de Kabylie se sont neutralisés sur le score d’un but partout.

    Les « Sang et Or » démarrent le match timidement et risquent de se faire surprendre par Ebossé, l’avant-centre adverse, mais Ben Chérifia, vigilant, détourne en corner (5’). Par la suite, le jeu se concentre au milieu du terrain avant que les Kabyles n’obtiennent un coup franc au niveau du rond central. Ali Rial, le capitaine de la JSK, d’un tir en cloche surprend Ben Chérifia avancé et ouvre la marque. Après un moment de flottement, nos joueurs se reprennent et réagissent imposant leur domination avec des Algériens dangereux en contres. La première occasion espérantiste vient de Mhirsi dont le puissant coup franc direct est repoussé par le gardien devant Coulibaly qui reprend sur le poteau (26’). Les « Sang et Or » jouent mieux et se créent une nouvelle opportunité par le même Mhirsi dont le tir frôle la lucarne (27’). La dernière occasion de cette première période se présente à Akaichi qui a vu son tir repoussé par le poteau. Le ballon retombe devant Afful qui reprit à côté (43’).

    A la reprise, l’Espérance fit valoir sa meilleure fraîcheur physique et domine territorialement mais sans parvenir à concrétiser. Pourtant elle aurait pu y arriver à plusieurs reprises notamment sur un superbe tir d’Afful qui passa de justesse près du poteau (62’), sur deux essais de Maréga, l’un détourné par le gardien en corner (73’), et l’autre passant à côté (78’) ou un tir de Makon bien capté par le gardien. Il a fallu un bon rush de Maréga sur la droite et une remise en retrait pour Jouini pour permettre à l’Espérance d’égaliser (90+1’).

    A l’occasion de cette rencontre, le coach Sébastien Desabre a aligné la formation suivante : Moez ben Chérifia (Sami Helal 63’), Iheb Mbarki, Chamseddine Dhaouadi (Larbi Jabeur 46’), Mohamed Ali Yaakoubi, Mohamed Amine Nefzi (Ali Abd