Retrait partiel des troupes israéliennes de Gaza

euronews (en français)
1,9K
60 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Tsahal a commencé à retirer certains militaires de la bande de Gaza et à en redéployer d’autres à l’intérieur du territoire palestinien au 27ème jour de l’opération “Bordure protectrice”, déclenchée le 8 juillet dernier contre le Hamas.

Benyamin Netanyahu avait laissé entendre samedi soir que l’offensive allait entrer dans une nouvelle phase après la démolition presque achevée des tunnels des islamistes radicaux. Le Premier ministre israélien a réaffirmé sa volonté “d’aller jusqu’au bout pour rétablir le calme et la sécurité de l‘État hébreu, avec le temps nécessaire et par tous les moyens”. Une détermination rappelée également par le Hamas.

Le porte-parole de Tsahal, le lieutenant-colonel Peter Lerner a confirmé ce qu’il a qualifié de “changement de braquet” : “nous maintenons nos capacités opérationnelles pour pouvoir frapper le Hamas et mener à bien nos opérations contre les tunnels qui sont toujours une menace. Nous aurons bientôt fini cette activité, mais elle reste une mission permanente”.

Une mission qui a coûté la vie à 64 soldats israéliens dont le militaire Hadar Goldin, porté disparu vendredi matin après une attaque du Hamas près de Rafah et dont la mort a été confirmée tôt dimanche matin. Sa disparition avait fait éclater le cessez-le-feu de vendredi et les espoirs d’une trêve durable, tout en faisant redoubler les hostilités de part et d’autre.

0 commentaire