SEL Question Maison - 15/10/2005

Découvrir le nouveau player
transversel
35
5 060 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
http://transversel.apinc.org

Les systèmes d’échanges locaux

Le troc, pensiez-vous, à regrets, c’est fini ? Et bien, non, et réjouissons-nous ! Certes aujourd’hui, les Systèmes d’Echange Locaux (SEL) ne se résument pas vraiment à du troc - mon cochon contre tes chaussures - et ils sont plus élaborés.

Echanges de services croisés

Ces systèmes d’échanges locaux mettent en relation des personnes ayant d’une part des besoins et d’autre part des compétences à proposer. On s’inscrit, on va aux réunions mensuelles puis on accède à un catalogue dans lequel sont répertoriés tous les services proposés.

Par exemple, Michel sait réparer des chasses d’eau et Laurence a justement une en panne. Elle fait appel à lui. Il vient, passe une heure à réparer et s’en va. Lui sera crédité d’une certaine somme d’unités, elle sera débitrice et devra aider à son tour, en proposant pourquoi pas des cours d’informatique. Mais ces cours, elle ne sera pas obligée de les donner à Michel. C’est là que c’est intéressant, c’est un système croisé d’échanges rendus et à rendre. Une chaîne d’échanges.

Des unités d’échange pour remplacer la monnaie

Ce n’est pas du troc tout simple, dans la mesure où il y a une unité, variable selon le SEL : par ici un "piaf", par là un grain d’orge. Une minute équivaut à une unité. Une heure de travail chez Laurence crédite donc Michel de soixante grains et la débite, elle, d’autant. Ce n’est donc pas de l’argent et en même temps, l’existence de ces unités permet qu’il n’y ait pas qu’une mesure affective dans ces échanges.

Une grande demande dans le secteur des travaux et du bricolage !

On trouve de tout, du conseil en entreprise, des cours de toutes sortes mais surtout, on voit que la plus grosse demande concerne le bricolage et les travaux. Alors, si vous êtes un bon bricoleur, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.