Lycéennes enlevées au Nigeria : «Nous ne les oublions pas»

Découvrir le nouveau player
Libération
1K
2 752 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Voilà plus de trois mois que 220 lycéennes nigérianes ont été enlevées par le groupe islamiste Boko Haram. La mairie de Paris Anne Hidalgo et Valérie Trierweiler ont inauguré ce lundi après-midi place de la République à Paris l’exposition «Bring Back Our Girls», du nom du hashtage de soutien lancé sur Twitter au moment de leur enlèvement. «Libération» était à l'inauguration.

0 commentaire