Dernière sortie en mer du Costa Concordia avant sa destruction

euronews (en français)
2,1K
77 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C’est un paquebot en fin de vie, à la carcasse rouillé, et sous perfusion.

Pour son dernier voyage à destination du port de Gênes où il doit être démantelé, le Costa Concordia a été remis à flot par injonction d’air dans une trentaine de caissons fixés à sa coque.

Ce bâtiment à l’envergure imposante, il pèse 114 500 tonnes pour 290 mètres de long, soit deux fois et demi la taille du Titanic, a été remorqué pendant 4 jours.

Son démantèlement pourrait durer deux ans. Une partie de son acier sera recyclé.

“Des centaines et des centaines de personnes vont être employés pour cette opération, explique Giovanni Crivello, conseiller municipal pour la protection civile. Mais surtout, c’est un nouveau secteur de travail qui s’ouvre à Gênes. Ces dernières années, le port de Gênes n’a pas été impliqué dans ce genre d’opérations de démolition et récupération de navires.”

L’ensemble de l’opération de sauvetage, entre le redressement, le renflouement, le trajet et le démantèlement du paquebot est évalué à environ 1,5 milliard d’euros. Une facture salée qui incombe au groupe Carnival Corp, le propriétaire du navire.

En janvier 2012, le Costa Concordia s‘était échoué au large de l‘île de Giglio. 32 personnes avaient péri.

0 commentaire