MARTINEAU, Philippe – L’aigle noir.

13 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
… à l’ombre de Barbara


C’était un aigle noir –
qui se posa si près
qu’on ne pouvait pas voir
ce qui m’en séparait.

« Tu te trompes de proie !
dis-je à ce bec armé,
à moins que tu me croies
capable de t’aimer... »

Je ne vis plus soudain
que des lambeaux de brume
tandis que sur ma main
retombait une plume.

Mais que le ciel est gris
lorsque je me réveille !
Malgré tout je souris
en croyant au soleil...

... non sans crainte qu’au soir
aucun rêve n’afflue
et que mon aigle noir
ne vienne jamais plus.

janvier 2013


Illustration : Eagle Eyed
Photo : Leigh984
13 septembre 2009
Sous licence CC BY-NC-SA 2.0
https://www.flickr.com/photos/lsphotos/3916409119


Philippe Martineau – Qui es-tu, poète ?
http://www.cave-a-poemes.org/page.php?id=35

Poèmes
http://enmotdiese.free.fr/a_poesie.htm#martineau

Auteur : ‘Épure en âge d’incarnation’, édition 2005.
http://enmotdiese.free.fr/recueil_1_bon_de_commande.htm

Également pour votre écoute :
‘L’aigle gris’ ;
https://www.youtube.com/watch?v=AArtABKq45o

‘L’aigle bleu’.
https://www.youtube.com/watch?v=XZeiCG8PKDc

0 commentaire