Mettre le gaz de schiste au service de la compétitivité

225 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Si la France souhaite s’engager sur le chemin de l’exploration et de l’exploitation du gaz de schiste, elle devra nécessairement s’interroger sur le partage de l’éventuelle valeur qui en découlera. Différentes parties prenantes devront être associées à cette réflexion : l’État, les collectivités territoriales, les particuliers et les opérateurs industriels. Comment faire bénéficier les industries gazo-intensives d’un avantage compétitif et aligner les intérêts locaux et nationaux, tout en offrant les garanties nécessaires aux populations locales ? Christine Le Bihan-Graf, avocate associée chez De Pardieu Brocas Maffei et membre du groupe de travail Gaz de schiste : comment avancer répond à ces questions dans la Minute Montaigne de cette semaine.
www.institutmontaigne.org

0 commentaire