USA: nouvelle interminable exécution d'un condamné

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
1 577 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Aux Etats-Unis, Joseph Wood, a été exécuté ce mercredi après-midi en Arizona. Il avait été condamné à mort en 1989 pour un double meurtre. Mais l’exécution de ce prisonnier par injection léthale a duré près de deux heures, alors que d’ordinaire il ne faut que 10 minutes pour succomber.

La gouverneure de l‘état Jan Brewer a affirmé de Joseph Wood “n’(avait) pas souffert”. Un avis que ne partage pas Dale Baich l’avocat du condamné, qui raconte que son client a suffoqué pendant plus d’une heure et demi.

Astrid Galvan est journaliste. Elle a assisté à l’exécution. “On était tous très mal à l’aise, a-t-elle indiqué, parce que ça a duré bien plus longtemps que prévu. On se regardait tous, il y avait une grande tension, on se disait bien que ce n‘était pas normal que ça dure aussi longtemps”.

C’est la troisième fois aux Etats-Unis depuis le début de l’année qu’une exécution se déroule dans de telles conditions. En cause : des produits d’injection apparemment mal préparés, mal dosés.

Certains s’en indignent. Mais ce n’est pas le cas de Richard Brown, proche d’une des victimes de Joseph Wood. “Vous faites toute une affaire de ces histoires d’injection, dit-il. Permettez-moi de rappeler que le condamné a commis deux meurtres horribles. Alors au lieu de s’inquiéter des effets des injections, moi je dis ‘Ben fallait lui mettre une balle’...”

Plusieurs opposants à la peine de mort s‘étaient rassemblés devant la prison où Joseph Wood a été exécuté. Ils ont dénoncé le “calvaire” du condamné

0 commentaire