Manifestation propalestinienne à Paris : «Arrêtez le massacre !»

Libération
1,1K
6 772 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
14.500 manifestants selon la police, 250 000 selon les organisateurs... le rassemblement propalestinien s'est déroulé dans le calme ce soir à Paris de la Place Denfert-Rochereau aux Invalides. Un rassemblement autorisé mais très encadré par la police, quelques jours après deux rassemblements interdits qui ont dégénéré. Pourquoi les manifestant se sont-ils mobilisés ? Libération leur a posé la question.

4 commentaires

>>> à Gérard Kardesh - - - - C'est là toute la différence entre la totale barbarie du HAMAS dont l'immonde CHARTE préconise de radier Israël de la carte du monde dans la droite ligne des écrits coraniques, et un pays progressiste et démocratique, ce même Israël, capable d'accueillir et de soigner la petite-fille de l'un de ses ennemis mortels...
Par Pier Kaaba L'année dernière
>>> La solution de deux états n’est qu’une invention de l’Occident qui croit encore aux fadaises dispensées par la Gauche tant israélienne qu’occidentale - - - - - Les palestiniens ne veulent pas d’Israël à leurs côtés, ne veulent pas de juifs dans cette région et nulle part dans le monde, ne veulent pas de chrétiens non plus… ne vous leurrez pas, c’est un nettoyage ethnique qu’ils cherchent et pas seulement les palestiniens, mais le monde islamo-arabe entier. Regardez l’Égypte et les Coptes, le Soudan, le Mali, où se trouve ici un conflit territorial ? Nulle part, c’est simplement une invasion islamique qui refuse sa part de soleil à toute autre religion - - - - - Que signifie exactement le jihad d’après vous ? C’est la guerre sainte de l’Islam contre les infidèles… et qui sont ces infidèles ? Vous et moi qui ne sommes pas musulmans. Ne croyez surtout pas qu’il s’agit ici d’un radicalisme de ma part… j’ai des yeux pour lire et des oreilles pour entendre les imams, les chefs d’états islamiques et les palestiniens hurler à la face du monde, qu’ils veulent islamiser l’Occident. Ils y arrivent petit à petit, soyez-en certains.
Par Pier Kaaba L'année dernière
QUESTION : En possession de documents authentiques prouvant que vos ancêtres furent spoliés de tous leurs biens (maisons, terrains, etc.) resteriez-vous les bras croisés devant ceux qui les ont acquis frauduleusement et qui se pavanent dans ce qui vous revient légalement ? Votre réponse sera un NON ! catégorique, je suppose. Pourtant c’est bien ce qui est arrivé aux israéliens qui sont les héritiers légitimes de la Palestine historique. En effet, celle-ci n’a JAMAIS appartenu, aux « palestiniens » actuels qui ne sont que des usurpateurs. Arafat en personne s’est vanté, en sortant des Nations Unies, d’avoir créé ‘le peuple palestinien’, c'est tout dire. Sait-on que les arabes, quand ils parlent des palestiniens, les appellent « filistîn » du nom des Philistins, parmi les premiers occupants de la région ? Or des analyses en consanguinité ont mis clairement en évidence qu’il n’existait aucun lien entre les Philistins de la Bible et les ‘palestiniens’ d’aujourd’hui... En revanche existe une sorte de myopie collective qui empêche de prendre conscience des lacunes évidentes du mouvement national ‘palestinien’. La même myopie qui, face à la montée du nazisme en France et en Europe, généra des bataillons de pacifistes et autres prétendus « Combattants pour la Paix » tandis qu’au même moment Hitler et ses généraux se rêvaient maîtres du monde devant leurs cartes d’état-majors déployées devant eux... Oui, je l’affirme haut et fort ici : la « palestine » et « les palestiniens » d’aujourd’hui ne sont qu’un mythe, une manipulation de l’Histoire (avec un grand ‘H’). Voilà pourquoi j’écrirai toujours ces noms entre guillemets et sans majuscule.
Par Pier Kaaba L'année dernière
La petite-fille du Premier ministre du Hamas à Gaza Ismaïl Haniyeh a été transportée lundi dans un hôpital israélien dans un état critique, suite à des problèmes gastro-intestinaux et neurologiques, selon des médias arabes. "S'il vous plaît, priez pour sa guérison et son retour à la maison", écrit le fils du chef terroriste palestinien sur sa page Facebook. Selon les mêmes sources, le transfert exceptionnel de l'enfant dans un hôpital israélien serait le fruit de la coopération entre les autorités israéliennes et le ministère palestinien de la Santé. Selon les médecins de Gaza, les problèmes gastro-intestinaux de la petite-fille d'Ismail Haniyeh auraient causé des dommages au niveau neurologique. "Priez de toutes vos forces car la situation est critique", écrit le fils du responsable terroriste qui précise que sa fille est née après 14 années de tentatives du couple pour avoir un enfant. Ces informations n'ont pas été confirmées par des sources israéliennes. Chaque année, plusieurs milliers d'habitants de Gaza sont autorisés à franchir la frontière pour se faire soigner en Israël, selon les statistiques publiées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Par Gérard KARDESCH L'année dernière