Advertising Console

    Le café des Arcenaulx

    Reposter
    Philippe philippe lazare

    par Philippe philippe lazare

    117
    316 vues
    Et l'image s'est arrêtée sur cette belle main, aussi tendre à l'oeil que la rondeur d'un sein, avec sa bague pour refléter un sourire ou l'éclat d'une lumière nouvelle. J'aime la compagnie des femmes. Parce que leur discours est toujours très concret et qu'elles savent dire des choses graves avec légèreté et des choses légères avec le plus grand des sérieux. Parce qu'une conversation féminine -sauf quelques rares exceptions- n'est jamais superficielle et purement sociale. Parce qu'on peut passer avec elles de la fracture sociale à Marseille à la fermeture prochaine de "Secrets Dessous"'. Alors, ce moment avec deux jeunes femmes intelligentes et drôles, dans le restaurant-librairie des Arcelnaux était un vrai cadeau de Noël avant l'heure, une parenthèse enchantée.