Advertising Console

    "Je n'ai pas interdit une manifestation pour empêcher des manifestants de dire leur indignation, j'ai interdit des actes antisémites..."

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    1 594 vues

    A l’occasion de son audition par les députés de la Commission des Lois sur le projet de loi antiterroriste, Bernard Cazeneuve a été interrogé sur les manifestations interdites, des députés de droite plaidant pour la généralisation de ces interdictions.



    Le ministre a indiqué qu’il n’était "pas souhaitable d’interdire toutes les manifestations sauf à voir ces décisions annulées par le juge. La liberté de manifestation est constitutionnellement reconnue." L’interdiction est l’exception et ne peut être demandée qu’en raison "de troubles à l’ordre public." Il explique que la manifestation de demain n’est pas interdite car organisée par les acteurs qui en ont organisé une autre mercredi dernier : "la manifestation de mercredi s’est bien déroulée, aucun trouble à l’ordre public."
    "La manifestation de samedi dernier qui a été interdite était organisée par des gens qui n’avaient pas la maitrise des choses dans un contexte où nous savions que des actes à caractère antisémite seraie